L’amitié

L’amitié est l’une des choses les plus précieuses dans la vie. Dès la garderie, nous cherchons à tisser des liens avec les autres afin de pouvoir partager notre quotidien. L’école nous apporte aussi notre lot d’amitié. Les amis entrent et sortent de notre vie. Ils laissent des traces et parfois celles-ci nous marquent à jamais. Dans mon quotidien, je n’ai pas beaucoup d’amis. Certes, j’ai une bonne quantité de connaissances, mais de réelles amitiés, je peux les compter sur le bout de mes doigts.

Toutefois, dans mes amitiés, l’une prend beaucoup plus de mon temps. Vous savez ce genre d’amie qui nous comprend sans avoir à dire quoi que ce soit. Bien moi, j’en ai une qui partage ma vie.

Vivre avec l’anxiété vient avec des hauts et des bas. Par moment, je pense que je suis complètement remise et parfois, la chute est plus que brutale. Les gens qui nous entourent doivent avoir une force intérieure pour nous guider, nous écouter, et ce sans nous juger. Ils doivent avoir une connaissance de nos forces et faiblesses afin de nous mener vers la raison. Mon amie à moi est la meilleure pour y arriver et voici pourquoi.

Du texto du matin au message de détresse dans la nuit, elle peut m’accompagner dans mes moments les moins agréables. Elle est capable de me dire de respirer et elle est aussi en mesure de me faire voir la réalité. Elle est experte pour m’écouter et surtout habituée à me calmer. Elle a cette façon de me comprendre sans me questionner.

L’anxiété n’est pas simple. Quand on me demande de la décrire, les mots me manquent. L’anxiété c’est une boule d’émotions qui monte à l’intérieur de soi. C’est des symptômes physiques que je peine à contrôler. C’est une peur immense avec une source inconnue. C’est un manque d’oxygène dans mon être tout entier. C’est une perte de mes moyens et une tristesse immense. L’anxiété c’est un trouble complexe et douloureux, mais qui comme chaque chose finit par se dompter.

Mon amie m’a aidé et elle continue de m’appuyer dans cette longue aventure. Avec elle, je peux en rire comme je peux en pleurer. Je peux l’affronter ou même l’éviter, mais une chose qui est certaine, elle ne me laissera jamais sombrer.

Apprendre à vivre avec l’anxiété généralisée est un défi. La médication est parfois une option, mais loin d’être la seule solution. J’ai appris avec le temps que l’amitié peut aider à guérir parce que quand je sens monter en moi le besoin d’en parler, je sais que mon amie sera toujours là pour m’écouter.

Avoir des amis est l’un des plus beaux cadeaux parce qu’avec eux nous pouvons affronter vents et marées et revenir à bon port, le cœur plus léger.

V.

Tu souhaites prendre rendez-vous

avec moi ?

%d blogueurs aiment cette page :